0404Samedi 1er octobre 2016 de 9h30 à 17h30  – accueil dès 9h –

ITEP Bellefonds, 8 côte de l’Empereur – 33150 Cenon

Bulletin d’inscription

Même pas peur !

De quoi a t-on peur aujourd’hui ? Quel enfant n’a jamais dit « J’ai peur », jusqu’à lancer, bravache, « Même pas peur ! » ? A ce dire s’adjoint un signifiant qui nomme la peur. Et c’est un bestiaire qui défile : loup, dinosaure, araignée, crocodile, d’autres encore. Pour Hans ce fut le cheval. Freud et Lacan en ont déplié la logique et la fonction : grâce au signifiant de la peur, l’angoisse trouve à se nommer, se circonscrit et se localise. Pour autant ce « cristal signifiant » qu’est la phobie ne se rencontre que rarement de manière aussi pure. Dans l’institution, bien souvent angoisse et peur vont ensemble. Toutes deux sont des affects et témoignent de la rencontre avec l’Autre. Un regard, une voix, un mot, une histoire qui se colporte (voire le succès de la Dame blanche) font effraction et percutent le parlêtre : sidération, fuite, passage à l’acte, insultes y font cortège. Dans le monde d’aujourd’hui la peur s’évalue, se chiffre et se mesure avec l’espoir fou de l’éradiquer. Nous proposons ici une autre voie : l’accueillir, la situer à sa juste place, en explorer ses liens avec l’Autre, la mener vers une nomination. Et pour symptômatiser la peur, comme le propose Alexandre Stevens, « donner au sujet le temps d’avoir peur ».

Michel Neycensas

Invités :
Geneviève Cloutour-Monribot, psychanalyste à Bordeaux, membre de l’ECF, directrice du CPCT Cenon Rive Droite Céline Escarpit, psychologue clinicienne Itep et SESSAD de Morcenx
Géraldine MarzIo, psychologue clinicienne CMPA et CATTP de La Réole
Alexandre Stevens, psychanalyste à Bruxelles, membre de l’ECF, enseignant à la section clinique de Bruxelles.
et avec Laure Naveau, psychanalyste à Paris, membre de l’ECF

et les professionnels de l’Itep de Bellefonds

<code>

</code>