Michèle Elbaz et Danièle Lacadée-Labro, nommées Analystes de l’Ecole en 2013 après s’être présentées à la Procédure de la Passe, viendront animer une conversation sur ce thème.

« L’analyse est une offre faite à ceux qui souffrent dans leurs corps ou dans leurs pensées. S’y aventurer implique le déchiffrage de l’inconscient, sous transfert, à la recherche d’une vérité et d’un sens qui résoudraient le symptôme. S’y découvrent aussi le fantasme et la jouissance que le sujet en tire,  les diverses identifications dont il se soutenait et la jouissance du sens. Un gain thérapeutique en est obtenu ; ce qui n’empêche pas l’analyse de se poursuivre pour ceux qui veulent bien se confronter à « la vérité menteuse ». Ici tout est bon heurt de la contingence – trouvaille, mot d’esprit, événement de corps – qui périme le sens et obtient que cesse la ritournelle de la parole… ce qui autorise à aller en faire part à d’autres analystes, ceux regroupés au sein de la Commission de la Passe. Au delà de la vérité, trompeuse mais nécessaire, il y a quelques restes… »

Michèle Elbaz, Danièle Lacadée-Labro

MECS St Vincent de Paul à 10h30
16 rue Ambroise Paré
Biarritz