Nul n’ignore en cette année 2017 l’écho toujours plus retentissant des fake-news ou autres faits alternatifs. Et comme l’indique Jacques-Alain Miller, cette mise en semblants des signifiants du monde se nomme désormais post-vérité. Ce numéro 50 intitulé « Posts vérité » fait résonner, précise Jean-Pierre Klotz dans l’éditorial, l’équivoque  avec le post, ce  message posté sur le net et les réseaux sociaux, pointe ironique aussi, pour parcourir au fil des entretiens, articles et cas cliniques  que,  comme le dit Lacan  dans Le sinthome, « le dit n’est pas du tout forcément vrai. »