Mardi 3 octobre 2017 à 20h30 – Salle Jules Ferry à Bergerac.

Soirée préparatoire aux 47e Journées de l’Ecole de la Cause Freudienne  

Alain Gentes : « A-prendre, l’objet du savoir »
Jean-Philippe Lagrange : un témoignage de sa pratique d’enseignant.

L’objet, le choix.

Aujourd’hui, en terme d’objet, nous avons plus que jamais l’embarras du choix : des objets de consommation se présentent à nous, toutes options, assurés d’être satisfaisants, mais par conséquent, très vite obsolètes.

Notre travail sur la pulsion nous a rappelé que l’objet peut être interchangeable, puisque la satisfaction s’obtient d’en faire le tour.

Que le sujet aille le chercher chez l’Autre, qu’il soit confondu avec son Moi ou qu’il le garde dans la poche, il s’agit à la fois d’un choix forcé et d’un choix subjectif, comme le souligne JAM lors de sa conférence à Turin, intitulée « Les hérétiques » (2ème partie).

Cette année…à partir de textes de Freud comme « le petit Hans, Deuil et mélancolie, le jeu du For Da, et des Séminaires 4 et 10 de Lacan nous essayerons d’aborder la question de l’objet à partir des différents usage que le sujet peut en faire, pour traiter le Réel.