Vendredi 13 octobre 2017 à 21h15 – 26, rue du Hâ à Bordeaux.

Ce que l’expérience nous a enseigné : morceaux choisis.

Pour cette dernière soirée, Michèle Elbaz et Danièle Lacadée-Labro invitent
Daniel Pasqualin, psychanalyste en Belgique, Analyste de l’Ecole.

Dans le tout dernier enseignement de Lacan s’opère une reconsidération des 3 registres du réel, du symbolique et de l’imaginaire, (RSI) , « le réseau le plus pur de notre condition d’être », elle –même affine aux profondes modifications de notre civilisation.

Cela oriente la psychanalyse et sa fin. « La psychanalyse a changé, c’est un fait », ponctue Jacques-Alain Miller dans son argument pour le congrès de l’AMP à Rio.

Dans nos soirées précédentes nous en avons visité quelques points vifs. Ceci ne va pas sans que se modifie également le style de la passe ; performance où l’on s’étonne d’une rencontre contingente avec un bout de réel, de la jouissance non négativable et où le corps se révèle Autre. Ajoutons que tout ceci a une incidence sur le désir de l’analyste.

Nous invitons pour cette soirée Daniel Pasqualin, AE en exercice, pour conclure sur quelques morceaux choisis dans ce que l’expérience nous a enseigné.