Vendredi 25 mai 2018 à 20h

Lycée Chadignac
Lieu-dit Le petit Chadignac
Saintes

Conférence de Philippe Lacadée, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP.

 » Tu m’as traité !!!  »
Provocations langagières et émergence de la violence à l’adolescence.

On se cherche, on se toise, on s’écharpe, on s’embrouille…on se traite !!! Que ce soit dans la cour, en classe, sur le terrain de sport ou dans la rue, ça part « d’un rien », d’un regard de travers, d’un ton « un peu haut », ou de deux épaules qui se frôlent… Certains adolescents en passent par les provocations, les insultes, d’autres démarrent au « quart-de-tour » et en viennent directement aux mains.

Ces situations « sous tension », qui parfois dégénèrent, amènent les adultes qui accompagnent les adolescents à chercher, souvent dans l’urgence, des solutions visant à stopper ou canaliser cette violence.

Certes, ces problématiques ne sont pas sans lien avec ce qui s’observe dans nos sociétés contemporaines, dans les champs médiatiques, politiques ou encore sportifs. Au nom d’un « parler vrai », d’un soi-disant souci « d’authenticité », les paroles sont de plus en plus crues, la haine de moins en moins voilée. Le lien social est mis à mal.

Pour autant, il s’agit de ne pas reculer devant ces phénomènes, et de les interroger. Que nous apprennent les adolescents qui, dans l’après-coup de comportements dits violents, viennent témoigner de ce qui a été en jeu pour eux ?

Que nous indique l’usage parfois insistant des provocations et des insultes de certains jeunes ? Qu’est-ce qui est réellement « traité » à cette occasion et quel éclairage peut apporter la psychanalyse ?

Enfin, comment y faire avec ces phénomènes de violence qui mettent en péril le lien social et l’attaquent à la racine, notamment dans ces lieux au sein desquels des adultes, éducateurs, instituteurs tentent d’y inscrire la possibilité d’un « vivre à plusieurs » ?

Pour traiter le sujet, nous accueillerons Philippe Lacadée, psychiatre psychanalyste, qui nous précise que la crise de l’adolescence est avant tout une « crise de la langue articulée », soit la rencontre avec quelque chose d’impossible à dire, avec son lot de honte et de haine qu’il s’agit de ne pas méconnaitre.

Membre de l’Ecole de la Cause Freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse, Philippe Lacadée est l’auteur de nombreux ouvrages, dont plusieurs font référence sur les questions de l’enfant et de l’adolescent : Le malentendu de l’enfant (Editions Michèle, 2010), L’éveil et l’exil (Editions Cécile Defaut, 2007), Vie éprise de parole (Editions Michèle, 2013) et La vraie vie à l’école, la psychanalyse à la rencontre des professeurs et de l’école (Editions Michèle, 2013).

 

Renseignements : Jérôme Péhau – jerome.pehau@gmail.com

Entrée gratuite