Mercredi 17 octobre 2018 à 21h.

26, rue du Hâ à Bordeaux

Une nouvelle année de travail et de conversations se profile pour l’atelier médecine et psychanalyse. Jamais dans la répétition, toujours dans le désir d’en savoir un bout de plus, on se décale et on change de formule!

Trois séquences de travail rythmeront ces prochains mois, autour de trois thèmes : la douleur, la guérison, et la télé-médecine.

Nous consacrerons le premier trimestre à l’étude d’un phénomène contre lequel la parole bute, la douleur, composante essentielle de la vie et de l’existence humaine. L’explosion des addictions aux antidouleurs, en particulier aux dérivés de la morphine interroge. Nous avons envie d’en savoir plus sur les manières de recevoir, de soigner et de traiter la douleur aujourd’hui, du côté des soignants, des médecins et des psychanalystes.

Le Docteur Michel Vion, chef de service de Médecine Physique et Réadaptation à l’hôpital Robert Picqué, et spécialiste de la prise en charge des douleurs chroniques sera notre invité au mois de novembre. La conversation sera animée par Catherine Lacaze-Paule, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP.

Au mois de décembre, l’atelier invite Camille Cambron, psychiatre et psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP, pour une intervention clinique sous le titre, La douleur : un symptôme pour la psychanalyse ?


Tout au long de l’année de travail avec vous, nous nous orienterons de la lecture commune de textes de Freud, de Lacan, d’écrivains, en tentant de les articuler avec vos questions et vos vignettes cliniques.

Si vous souhaitez vous inscrire, merci de nous écrire par e-mail avant le 15 octobre à Marie Tabarin (marietabarin64@outlook.fr) ou Guillaume Roy (guilroy@gmail.com)