Mardi 6 novembre à 21h.

26, rue du Hâ à Bordeaux

« Moi casser tête Francis » Enquête sur la violence : saison 2

Nous poursuivons notre enquête ; jusque là, nous avons rencontré des enfants ou des adolescents pour lesquels la violence n’est pas un symptôme. Pour cette soirée, nous souhaitons nous porter du côté de la névrose, orientés par une référence  de Jacques Lacan du Séminaire IV « La relation d’objet »  p. 209 : «  C’est par la voie du crime imaginaire que le sujet entre dans l’ordre symbolique »… «  Comme nous le décrit la dialectique freudienne,  c’est un petit criminel. »

Les enfants dont nous allons vous parler souffrent d’inhibitions ou bien de peurs. La violence n’est pas au poste de commande du symptôme, mais nous croisons violence ou agressivité dans les scénarios imaginaires, dans les formations de l’inconscient ou bien, lorsqu’elle est mise en jeu dans le transfert.

Issue ou impasse d’un conflit œdipien, c’est ce que nous allons  interroger et explorer en suivant les méandres signifiants ainsi que les nœuds de jouissance de ces petits criminels !

Interviendront  lors de cette soirée  Bruno Alivon, Morgane Léger et Maryse Roy