Samedi 6 avril 2019 – Samedi 18 mai – Libraire Mollat – 15h.

Nous sommes au temps de la fin des mythes. Ces récits épiques qui exprimaient les relations fondamentales des êtres humains et, en rapportant le présent au passé et au futur, qui ordonnaient un peu la vie en société, semblent périmés. Le fait est qu’on ne croit plus en grand chose. Du coup on se raccroche au discours de la science. Roland Barthes disait pourtant qu’il n’y a jamais eu de peuple sans récit. La littérature se replie dans l’auto-fiction et le cinéma bricole tant bien que mal des mythes recyclés. Alors? Alors sont venues les séries. Disons qu’elles font, qu’elles sont le récit de notre temps de crise.