L’homme, le cerveau, la machine et l’inconscient

Le 11 avril 2019 à 21H, à l’Ecole Nationale Supérieure de Cognitique, sur l’invitation de son directeur Bernard Claverie.


L’inconscient de la psychanalyse n’est pas celui de la cognition et n’est pas à rechercher dans le cerveau. Cet inconscient échappe à l’imagerie cérébrale car n’est pas en lien avec le stockage non-conscient de l’expérience. 

Nous converserons à partir de ce qui objecte à l’équivalence entre homme et machine. 

La cognitique est une science cognitive appliquée, invention récente (par analogie avec le mot informatique)  qui s’appuie  sur les sciences et technologies de l’information, les neurosciences et les sciences humaines et sociales. C’est une discipline transverse qui s’associe à l’intelligence artificielle, à l’interface homme-machine.  

Cette soirée s’oriente à partir du prochain congrès de l’Eurofédération de psychanalyse, Pipol 9, qui aura lieu à Bruxelles les 13-14  juillet 2019 avec ce titre : l’inconscient et le cerveau rien en commun

https://www.pipol9.eu

 Yves Vanderveken, directeur du prochain congrès, psychanalyste, membre de l’école de la Cause Freudienne  et Bernard Claverie, psychologue et physiologiste, docteur en neurosciences,  interviendront avec ce titre :

L’homme, le cerveau, la machine et l’inconscient