Vendredi 27 septembre à 21hO0

26, rue du Hâ |  Entrée 5€ − 3€ pour les étudiants

Pour cette soirée préparatoire aux 49 ème journées de l’École de la Cause Freudienne nous invitons Aurélie Pfauwadel, Psychanalyste à Paris, Membre de l’ECF et de

l’AMP, Analyste de l’École en exercice, à intervenir sous le titre :

Homme ou femme ?  De la question hystérique au féminin à la fin de l’analyse. 

« C’est bien souvent sous la forme d’une question sur ce qu’il est comme homme ou comme femme que se présente en analyse le rapport du sujet à sa sexuation.

Or, la psychanalyse ne le conforte nullement dans la croyance en une quelconque naturalité ou essence du féminin ou du masculin. Elle laisse aussi percevoir combien la réponse par les stéréotypes de genre qui bouchent la division subjective s’avère insatisfaisante.

Nous verrons que l’expérience d’une psychanalyse, en ce qu’elle mène le sujet au-delà de l’Œdipe, le conduit au-delà des identifications simples comme «homme» ou «femme», mais à mieux se repérer et savoir-y-faire avec ses modalités de jouissance.

L’analyse produit ainsi une éthique originale de la sexuation : quelle part le sujet laisse-t-il en son existence à cette jouis- sance Autre, cette jouissance «pas-toute» phallique, selon le mot de Lacan ? » Aurélie Pfauwadel

Carole Dewanbrechies-La Sagna, membre de l’École de la Cause freudienne animera la soirée.