Jeudi 17 octobre & jeudi 19 décembre | 20h | Halle du Marché des Douves, place des Capucins à Bordeaux

Les deux laboratoires du Cien de Bordeaux s’associent à nouveau cette année pour proposer trois événements qui se dérouleront tous à la Halle du Marché des Douves, place des Capucins à Bordeaux. Intitulées Conversations aux Douves, les deux premiers événements prendront la forme de soirées de travail en présence d’associations du quartier et des membres des deux laboratoires du Cien de Bordeaux.

La première se déroulera le jeudi 17 octobre et aura pour thème Lien social et respect.

La seconde aura lieu le jeudi 19 décembre autour du thème Don de parole et invention.

Enfin, le samedi 18 janvier, les laboratoires du Cien organisent leur Journée des Laboratoires. Elle se tiendra à la Halle des Douves, de 9h à 18h, et aura pour thème La sexualité au pays du langage.

Les laboratoires du CIEN

Laboratoire Le Pari de la conversation

Le Laboratoire Le pari de la conversation se réunit le premier jeudi de chaque mois au Lycée La Ruche, au 20 rue sainte Marie, à Bordeaux, à 21 h.

Il travaille de façon inter-disciplinaire sur les difficultés mais aussi les inventions non programmées que chacun peut rencontrer sur le terrain de l’école avec les enfants et adolescents. Cela se fait à partir de vignettes pratiques élaborées par les participants permettant d’étudier la façon dont les enfants sont pris dans des discours ségrégatifs, ceci afin de desserrer les identifications qui figent les élaborations et mortifient le rapport au savoir, pour tenter de produire des effets subjectifs permettant la sortie des impasses rencontrées.

Le style du laboratoire est la conversation que ce soit lors des réunions de travail mais aussi des conversations que nous menons directement dans les lieux scolaires. Cette année nous propo- sons de travailler la question de «La mise en jeu du corps sexué.» Question délicate que rencontre chaque sujet lorsqu’il doit se dé- terminer en fonction du sexe qu’il a et ceci à tout âge. Cette mise en jeu peut se jouer dans la chambre de l’enfant, ou en famille. Elle peut aussi se vivre sur la scène de l’école et de nos jours dans la vie numérique et virtuelle (cf les harcèlements sexuels dans les collèges).

Le professeur et l’enseignant rencontrent aussi cette problématique dans ce qu’actualisent les sujets à l’école au niveau de leur corps. Le sexe et le genre sont là de plus en plus mis en avant dans notre modernité.

Quelles réponses pouvons-nous y apporter et comment en- tendre parfois ce qui du sexe vient faire urgence ? Freud, dans ses Trois essais sur la sexualité, montre de façon révolutionnaire que la sexualité ne se résume pas seulement au sexe. Elle emprunte, par le biais du corps, les voies pulsionnelles montrant que le corps est avant tout le lieu d’une jouissance Autre que celle rentrant dans une logique résumable au seul sexe. La mise en jeu de se donner à voir ou entendre concerne donc au plus prés la vie scolaire.

Laboratoire Malaise dans l’Éducation

Le laboratoire Malaise dans l’Éducation se réunit chaque troisième jeudi du mois, dès 21h, au centre d’animation Argonne, 1 rue de Lhérisson à Bordeaux. Pour vous inscrire,il suffit d’adresser un mail à labeducere@ yahoo.fr

Pour qui vient au laboratoire Malaise dans l’éducation, il est accueilli, à partir de sa pratique professionnelle et d’un désir fort de démêler les embrouilles de son quotidien !

De son écriture, comme moyen et support à évoquer la rencontre avec un enfant, un adolescent, un texte, un livre ; chacun fait l’expérience d’une lecture de son travail par deux autres membres. Dans les institutions d’éducation spécialisée et de soins, ce dispositif n’est pas une pratique fréquente pour aborder les points cliniques et faire émerger les éléments de transfert qui font le cas. En ce sens, il est inédit pour les parti- cipants. De plus, les réactions et questions des autres présents s’invitent aisément aux échanges. Ainsi, à chaque soirée men- suelle, le temps nécessaire est pris, pour un travail minutieux. Il est éclairé de l’orientation lacanienne qui peut se présenter comme une voie nouvelle et/ou se partager d’emblée comme familière et singularisée par l’enseignement de chaque cas.