Nous allons mettre au travail, en cette  cinquième soirée de Che Vuoi ? La question du savoir telle que J.-A Miller l’évoque dans son texte préparatoire à la journée du l’Institut de l’Enfant « En direction de l’adolescence ».

Pendant longtemps, la transmission du savoir par les professeurs était liée à leur désir de savoir et de transmettre. Il fallait  donc aller le chercher, en passer par la demande. Aujourd’hui nous dit J.-A Miller, le savoir est « dans la poche », équivoquant en cela avec l’objet a dans la poche du sujet psychotique. Nul besoin de faire l’effort d’apprendre ou de rechercher, nul besoin d’en passer par l’Autre et la parole, il suffit de passer sur la machine Internet en un clic.

C’est à cette question du savoir que nous nous sommes intéressés pour cette dernière soirée du Cereda : le rapport au savoir et les incidences du monde virtuel chez les adolescents.

Avec Esteban Morilla, psychiatre : « Introduction au thème »,
Maria Torrès-Ausejo, psychologue : « Un savoir à rechercher »
Sophie Vincent,  psychologue : « Un jeu pas si dangereux »,

Une conversation avec Jean-Philippe Lagrange, professeur de français et d’histoire-géographie en classe de 1ère et terminale clôturera la soirée.

Mardi 4 avril à 21h
26, rue du Hâ
33000 Bordeaux