Conférence I : A partir du féminin | Samedi 9 novembre à 10h30

Conférence II : A partir de l’ombilic du rêve | Samedi 14 mars à 10h30

Conférence III : A partir de l’addiction | Samedi 21 novembre à 10h30 en visioconférence

Inscription pour la vidéo conférence après de :
danielle.fournol@orange.fr

Maison St Vincent de Paul, 16 rue Ambroise Paré à Biarritz

Que faire avec l’impossible dans la cure ?

L’impossible sert à définir le réel, à savoir ce qui ne marche pas. Sa question est centrale dans l’expérience analytique. Nous pouvons l’approcher avec Lacan de multiples manières,

en faisant résonner l’impossible avec l’Autre, avec l’incons- cient, avec le désir, avec la structure, avec l’écriture, avec le possible, avec le reste de la cure, avec son résultat…La liste serait longue.

À la fin de son enseignement, Lacan considère la jouissance comme l’indice de l’impossible complémentarité entre les sexes. Il n’y a pas de rapport sexuel. Il n’y a que du régime du Un.

Pas de régime du deux donc. Ça vaut pour les couples. Mais aussi dans la cure. Pas de parole adressée. Pas de Sujet Sup- posé Savoir. Pas d’interprétation.

Voilà qui bouscule déjà la pratique.

Alors comment la jouissance comme Une, autoérotique dans son circuit, peut établir un rapport avec l’Autre dans une cure?

Nous nous enseignerons de l’expérience de cure de sujets addicts pour approcher cette question.

Notre démarche partira de la clinique que nous rencontrons et s’appuiera sur les avancés de Lacan.

Le 21 Novembre 2020 nous traiterons cette question à partir de l’addiction.

Marie Laurent

Matinée animée par Danielle Fournol