En visioconférence, le lundi 17 mai 2021 à 21h

Activités de l’ACF en Aquitaine Saison 1

“Impasses dans la civilisation et malaise dans les institutions”

Saison 1 – Épisode 3 – Avec Camilo Ramirez

 « Violence et institution »

« Violence et institution », que désigne -t-on ? Des violences dans l’institution ou celles de l’institution ? Ne s’agit-il pas aussi de distinguer, repérer, interpréter, la violence, l’agressivité, et la haine ? Ces trois notions distinctes, pas toujours dans leurs phénomènes mais dans leur cause, n’impliquent-elles pas de produire, calculer, inventer les réponses à apporter pour les traiter différemment ?
Pour ce troisième épisode, nous aurons la chance de mettre au travail ces questions avec Camilo Ramirez, psychanalyste membre de l’ECF, auteur d’un ouvrage de référence sur la haine [1] et ayant une expérience clinique en institution. Des vignettes et situations en institutions soutiendront la conversation avec notre invité.


[1] Camilo Ramirez, Haine et Pulsion de mort au XXIe siècle ce qu’en dit la psychanalyse Edition l’Harmattan

Que sont devenues les institutions aujourd’hui ? On les dit lieu de ségrégation, d’exclusion, ou d’inclusion pour tous… Sont-elles un lieu du collectif ou de l’individuel ? Quel lien social créent-elles ? Les institutions rencontrent le malaise, mais ont-elles des symptômes ? Sont-elles un symptôme ? 

La tendance est à l’institution sans les murs, à l’hospitalisation à domicile, à l’action éducative à domicile, voire à la virtualisation des prises en charge. Les protocoles, les normes, les bonnes pratiques et le pour tous sont fondés sur les approches comportementales, managériales et de marketing de santé publique. Les patients ont été des clients, ils deviennent des cibles pour changer leurs comportements et leurs habitudes. Ces approches sont préconisées, voire imposées. 

Alors notre visée est de mettre à jour ce que l’approche psychanalytique propose et offre en retour. Nous réfléchirons sur une pratique réglée, régulée sur les effets que la parole a sur le corps et la pensée, sur le maniement du discours, par l’approche singulière, l’objet a, le pas-tout, l’acte, la question de la jouissance dans les institutions etc…, 

A l’heure où tout invite à « lâcher prise », nous nous proposons de prendre prise sur notre désir de soigner, d’éduquer, d’animer… d’analyser. Mus par un désir d’en savoir un peu plus qui nous fera éprouver la joie qui fait notre travail.

Les showrunner sont Bruno Alivon, délégué régional de l’ACF en Aquitaine, Violette Aymé, Stéphanie Catoire, Catherine Lacaze-Paule, nos invités qui interviendront, des professionnels, des auteurs d’ouvrage etc.

Renseignements : Catherine Lacaze-Paule – 06 13 90 94 05