L’ÊTRE ET L’UN. Cours de J. A. Miller, 2011.

2021-2022. L’année qui s’annonce charnière. Pas de thème proprement dit, mais un texte que nous avons choisi de travailler ensemble. Un choix rafraîchissant et soudain qui s’est imposé à nous, non prévu, pas calculé à l’avance. Notre époque – de sens et d’abondances, creuse un désir de vide. Il est possible que parmi les prémisses de ce choix fût aussi le gap, qui nous a intéressés dans le Séminaire IV de Lacan. Et, chissà, ne serions-nous pas en train de le franchir ?

Pour reprendre la métaphore par laquelle J. A. Miller introduira le Cours 2011, d’une année à l’autre ici en Dordogne nous bâtissons les tours, théoriques, thématiques et cela se réitère comme la demande qui suit son chemin cyclique, sur la surface d’un tore. 

Nous avons parlé, élaboré et débattu : Identification, Pulsion, Objet… Les thèmes ont fait volume. C’est le temps « à l’aventure » pour écouter aujourd’hui leur résonance, pour nous arrêter au milieu du vide intérieur, encerclés par les tours, avec Jacques-Alain Miller entre les mains.

Nous travaillerons sur la meilleure des interrogations dont l’humanité a su assumer l’impasse, avec les grecs, les rhénanes, les toscanes ; philosophes, poètes, penseurs, psychanalystes ; religieux, athées et solipsistes. J. A. Miller prête la parole à Schelling pour l’introduire : « Qu’est-ce qui à la fin est réel dans nos représentations ?  et puis, moins empirique : « Qu’est-ce qui à la fin est réel ? »

Lire ce Cours, comme lire le dernier Lacan, mènera peut-être à dire quelque chose au-delà de l’objet, quelque chose qui surgit des espaces vides : le sinthome, le Un tout seul. Cela nous mènera aussi à rimer quelques couplets, tant Lacan incite à la poésie. Et puis cette lecture n’est pas sans effet thérapeutique et, plus sûrement, pas sans effet de désir : elle pacifie avec de l’absence.

Cela, pour repartir aussitôt l’année suivante sur un nouveau chantier, vif comme la vie et prometteur comme tout semblant.

1 Miller J-A., « L’être et l’Un », Cours de l’Orientation lacanienne, 2010-2011, inédit, leçon du 19 janvier 2011.

2      Lacan J., Seminaire IV : La relation d’objet. Éd. du Seuil, 1994 (p.238)