Mont-de-Marsan – Atelier d’étude de la psychanalyse

S’orienter dans la clinique : Se risquer à la parole

L’atelier d’étude de la psychanalyse est ce lieu inventé pour s’encourager à lire, à écrire et à prendre la parole. Après une année de navigation par visioconférence, nous revenons à quai le temps de trois rencontres auxquelles nous vous donnons rendez-vous.

Se risquer à la parole, c’est la boussole que nous avons choisie pour nous mettre à l’étude. C’est d’abord le titre d’un ouvrage du CPCT Aquitaine (Centre Psychanalytique de Consultations et de Traitement). Sa lecture nous donne envie de faire découvrir ce qu’est la psychanalyse. Un équipage de matelots s’est mis au travail pour préparer une à une chaque soirée.

Après la question posée l’année dernière sur ce qu’est un entretien orienté par la psychanalyse et au fil des conversations préparatoires, nous avons choisi de faire valoir l’importance de l’usage de la parole dans la clinique. La parole dans le dispositif analytique est une condition nécessaire mais pas suffisante. Jacques Lacan et Jacques-Alain Miller nous enseignent quelques principes opératoires analytiques qui visent à briser le flot du blabla, afin que les mots prennent du poids pour celui qui les prononce. Ils nous montrent à maintes reprises comment discerner ce qui importe dans les énoncés. Les cas cliniques présentés l’année dernière nous ont appris qu’une écoute orientée “consiste à soutenir un enchaînement des mots, là où bien souvent manque ce qui peut les articuler en une phrase”.

Nous sommes ravis d’accueillir Martine Versel, qui a accepté notre invitation à la première soirée. Elle a été nommée Analyste de l’École (AE), est Psychanalyste à Bordeaux, membre de l’Ecole de la Cause freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse.

La psychanalyse existe par les conversations qu’elle suscite, d’où s’extrait un désir d’étude devenu nécessité. L’atelier d’étude à Mont-de-Marsan s’anime déjà d’une conversation engagée.

À partir des ouvrages “Se risquer à la parole”, CPCT Aquitaine, septembre 2019,

“Comment s’orienter dans la clinique” et “La conversation clinique”, UFORCA, pour l’université populaire de Jacques-Lacan, Le champs freudien, respectivement : juillet 2019 et 2020.

Responsables de l’atelier d’étude : Marie-Claude Chambres, Sébastien Guitart, Marie Ros.

Soirées concoctées et animées par un groupe de travail.

Invitée à la première soirée : Martine Versel, Analyste de l’Ecole (AE), Psychanalyste à Bordeaux, Membre de l’Ecole de la Cause freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse.

Une librairie avec des ouvrages sur le thème de l’année vous est proposée sur place (paiement par chèque).

Briole Guy, « La conversation clinique », UFORCA, pour l’Université Jacques Lacan, le Champ freudien, juillet 2020, p. 13.

Avec le passe sanitaire et le masque.

Quand ? Les mardis 14 décembre 2021, 1er mars et 31 mai 2022. À 20H30

Où ? À l’hôtel restaurant les Pyrénées à Mont-de-Marsan, 20 avenue du 34è Régiment Infanterie, 40000 Mont-de-Marsan

Renseignements : acf.aq.aMdM@gmail.com – téléphone : 06.88.60.30.64