Conférence de Jean-Pierre Deffieux à Pau ( ACF Midi-Pyrénées) le 4 décembre à 14h

L’invitation de Jean-Pierre DEFFIEUX à Pau, Psychiatre et psychanalyste à Bordeaux membre de l’ECF, a fait suite au congrès Pipol 9 , tenu à Bruxelles en juillet 2019 et intitulé : «L’inconscient et le cerveau, rien en commun ». 

Dans ce congrès, ce « rien en commun » ne sera pas traité en terme d’opposition, mais plutôt avec l’idée de préciser en quoi, l’inconscient et le cerveau recouvrent des champs différents.

En effet, la psychanalyse ne conteste pas la dimension d‘apprentissage de certains patterns neurologiques, ni les progrès des neurosciences concernant certaines anomalies ou maladies organiques.

 Ce qui pour la psychanalyse est contestable, c’est que : « le signifiant « neuro » précède tout discours scientifique, que le signifiant « cerveau », est devenu un signifiant à tout dire, pour expliquer, donner du sens à nos symptômes, à nos modes de jouir, à tout ce qui est comportement chez l’être parlant… annulant l’inconscient au profit d’un savoir nouveau »1 qui suppose que le sujet est situé dans le cerveau et que l’on peut être vivant sans un rapport subjectif à sa propre vie.

La psychanalyse, quant à elle, invite à la parole, invite à un espace pour l’obscur de chacun, en faisant l’hypothèse que l’inconscient nous y oriente.

Ainsi, « s’il y a des atteintes neurologiques graves, comme les AVC, la maladie de Parkinson la démence frontale ou la maladie d’Alzheimer, quelles peuvent être les réponses du sujet face à ce réel qui lui tombe dessus, à la douleur aux deuils que cela peut engendrer, face aussi au discours, aux propos des autres, le médecin, l’infirmier, le proche autour de sa maladie » 2

Comment maintenir un lien transférentiel, quand une maladie neurologique ou organique altère les fonctions du sujet, comme la pensée, la mémoire, le langage ? 

Comment faire la part entre ce qui relève de la pathologie neurologique et ce qui peut être entendu  du côté d’une  parole qui insiste à se dire, si l’on s’oriente de la psychanalyse et de la boussole de l’inconscient ?

1 Hélène Bonnaud, vidéo Pipol 9

2Jean-Marc Josson, conférence Pipol 9