Matinées de Biarritz 2021-2022

Le cycle des « matinées de Biarritz » organisées par l’ACF en Aquitaine reprend. 

La prochaine Matinée de Biarritz se tiendra le samedi 9 avril de 10h30 à 12h30.Nous portons à votre attention la nouvelle adresse pour la troisième et dernière intervention d’Alain Gentes. Ce sera en effet la première fois que nous réunirons à la :  Maison des Associations, 2 Rue Darritchon, Biarritz

Nous vous y accueillerons avec plaisir.

Pensez à vous inscrire par mail : sebastien.guitart@gmail.com

Alain Gentes nous invite, à nouveau, à nous questionner quant au « désir de la mère » et nous recommande la lecture de la « Note sur l’enfant », que vous trouvez dans les « Autres écrits ».

Lors de cette soirée, Alain Gentes nous précise qu’il sera particulièrement question des « faims » de la mère et de ses gourmandises. 

II a choisi de développer, pour nous, certaines questions concernant :

« Le désir de la mère »

 « Le Père a décliné, décline encore aujourd’hui, sous l’effet conjugué d’une extension des savoirs, d’une domination sans partage du discours capitaliste et, reconnaissons-le, d’une influence de la psychanalyse dans la cité. Que devient alors dans ce nouveau contexte la Mère ? Une Mère-toute ? Toute seule à dicter la Loi, ou disparait-elle aussi avec le Père, dans le naufrage de la famille ? 

Pour répondre à ce bouquet de questions, qui a valeur de symptôme dans la cité comme dans l’intimité de son existence, nous prendrons appui sur ce que le Docteur Lacan avait anticipé dans son séminaire XXI, inédit, « Les non dupes errent ? », dans la leçon du 19 mars 1974 : « à ce Nom-du-Père se substitue une fonction qui n’est autre que celle du nommer à. Être nommé à quelque chose, voilà ce qui […] se trouve effectivement à se substituer au Nom‐du-Père. À ceci près qu’ici la mère suffit généralement à elle toute seule à en désigner le projet, à en faire la trace, à en indiquer le chemin. » 

Reste à repérer les conséquences cliniques sur la subjectivité d’aujourd’hui de cette nouvelle fonction de la Mère, préférée, selon Lacan, au Nom‐du‐père. » 

Alain Gentès

Lieu : Maison St Vincent de Paul 16 rue Ambroise Paré à Biarritz.

Passe sanitaire demandé.

Lors de notre première matinée nous envisagerons avec vous la possibilité de constituer, un ou des cartels dont l’axe de travail permettrait de questionner ces Matinées.

Matinées animées par Danielle Fournol.