Les cartels : élaborations en tourbillons 

Qu’est-ce qu’un cartel ? Comment constituer un cartel ? À qui s’adresser ? 

Ce dispositif de travail, inventé par Lacan en 1964, et dont il a tracé les principes dans « L’Acte de Fondation de l’Ecole freudienne de Paris » comprend, dans sa nature et sa fonction, le vif de l’orientation lacanienne. Rendre vivante l’étude de la psychanalyse : tel est le maître-mot. Introduire une discontinuité dans l’étude solitaire en élaborant à plusieurs sur un thème, un texte, un événement. Ce mouvement est un travail à différentes voix, dont les variations sont aussi variées que le sont les questions et les démarches singulières de chacun des cartellisants. 

Pour qu’il y ait cartel, il est adopté « le principe d’une élaboration soutenue dans un petit groupe. Chacun d’eux se composera de trois personnes au moins, de cinq au plus, quatre est la juste mesure. Plus une chargée de la sélection, de la discussion et de l’issue à réserver au travail de chacun ». C’est ainsi sa constitution. Chacun peut travailler en cartel. Il n’y a pas de prérequis. Seul l’élan qui est sa matière même.  

« Aucun progrès n’est à attendre, sinon d’une mise à ciel ouvert périodique des résultats comme des crises de travail » précise Lacan dans « D’écolage », extrait de son Séminaire du 11 mars 1980. C’est là son gain – gain de savoir – qui peut être extrait ou même réinterrogé à l’occasion. Le cartel crée un tourbillon et avec lui, gain et questionnements.

Des Séminaires et/ou des textes de Lacan, de J.-A. Miller, d’Éric Laurent… Des thèmes de travail – attachés ou non aux grands événements de l’ECF et de l’AMP (Question d’École, Journée UFORCA, Journées de l’École de la Cause freudienne, Congrès de l’AMP), et de l’ACF, peuvent être des occasions d’une mise au travail, vers un angle, pour un temps. Et parfois, un angle laisse en apparaître d’autres. Le cartel se défait, se refait, change de forme, d’angle de vue, d’horizon… Matière mouvante, forme inventive. 

Pour toute question, souhait de constituer un cartel, trouver d’autres cartellisants ou plus-un, vous pouvez envoyer un mail à faypenelope@gmail.com, responsable des cartels pour l’ACF en Aquitaine. 

Pour en savoir plus sur le cartel et lire les textes fondamentaux, rendez-vous sur le site de l’ECF, cliquer ici pour accéder à la page dédiée.

Lien vers ECF Cartello, l’agalma des cartels de l’Ecole de la Cause Freudienne

 1. Lacan J., « L’Acte de Fondation de l’Ecole freudienne de Paris »